Du Rhum et Des Hommes! (DESIGN EN COURS!)

Parce qu'on est tous un peu pirate...RPCB Yaoi interdit -16 ans
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Léowin Aldresten, Navigateur Baron Noir

Aller en bas 
AuteurMessage
Leowin Aldresten

avatar

Messages : 2
Réputation : 4276
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Léowin Aldresten, Navigateur Baron Noir   Mer 16 Jan - 22:20


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
ALDRESTEN
LEOWIN


    IMAGE

    Nom :Aldresten
    Prénom : Leowin
    Surnom :Léo
    Age :29 ans
    Rang : Pirate, Navigateur du Baron Noir
    Depuis quand avez-vous découvert l'île : Près de onze ans se sont écoulés, mais l’équipage n’est plus le même.




Physique
Description



Une peau claire malgré les heures passées sur le pont du navire, cet homme bien que marin, il n’a pas l’air d’avoir pris tant de couleur que ça. Elle est trompeuse, sa peau claire, d’aucuns le considérerait comme un petit jeunot, débutant sur la mer. Mais cela n’est qu’une idée préconçue qui le fait doucement rire. La mer est son amie depuis toujours, elle l’a vu grandir et devenir ce jeune homme. Elle a vu son regard gris se remplir parfois de larmes de tristesse d’autre fois de joie. D'une apparence fragile et menue, il est presque ce qu'on pourrait appeler un trompe l'oeil. Certes il n'a pas une carrure surdéveloppé, mais il est loin d'être un ver de terre et de n'avoir aucune force. Toute la partie musculaire du jeune homme n'est que finement développé lui permettant d'être ce qu'il est. Il se débrouille avec une épée, même s’il est nettement meilleur navigateur que bretteur. Ce n’est pas son talent du combat qui l’a forgé.

Le fin visage du jeune homme est encadré par une chevelure assez remarquable. De nombreuses mèches tombent de part et d'autres de son visage. D'un blond clair virant parfois vers un blond vénitien, les plus courtes atteignent son cou, quand d’autres atteignent ses épaules, masquant sans peine quelques cicatrices trainant dans le haut de son dos. Il a trainé dans de nombreux combats, il s’est blessé plus d’une fois, son corps raconte tout cela à qui sait le lire. Il n’a pas honte de ses cicatrices qui parsèment son torse, son dos, ses bras et jambes. Il est marin, il le sait depuis toujours et ces marques ne font que le démontrer, bien qu’il les camouffle par des vêtements. Il n’y fait pas tellement attention.

D’une stature assez moyenne, Leowin pourrait être passe partout, s’il le voulait, mais le manque de joie qu’affiche son visage le rend un peu antipathique. Pourtant c’est juste qu’il ne souhaite pas passer son temps à rire de tout et de rien comme certains nigauds qui n’ont pas encore compris la vie de pirate…






Caractère
Description


La mer est une Dame bien cruelle et sanglante, mais il espère que le jour de sa mort, elle sera là pour le recueillir. Car il ne veut pas pourrir au bout d’une corde, il ne veut pas mourir sur terre, sa mort, il la souhaite sur mer, comme un pirate, comme un marin. Car avant d’être pirate, Léowin est marin et navigateur, la mer est son amie et une compagnie qu’il connait depuis longtemps. Depuis son plus jeune âge, il a appris à respecter cette bien étrange Dame que rare sont ceux à comprendre.

Il est étrange, le navigateur. La plupart vous diront qu’il est trop silencieux, trop sec quand on l’approche et qu’il est à la barre. Mais ils le savent tous, il est bon dans son boulot, malgré son caractère renfermé. Oh, il est bien présent pour les soirées de beuveries à terre, mais sur le pont, il est sobre, jamais un verre d’alcool, et pourtant, il aime bien un verre de temps à autre. Mais si vous faites attention, vous verrez que contrairement à ces comparses, il boit peu, évitant l’état fatidique de l’être ivre et inapte au combat. Il le sait, la Marine est vicieuse et sournoise. Il n’oubliera pas ces mesquins, ces piètres êtres aussi sournois que le Malin, il n’oubliera et ne pardonnera pas la fin du Maraudeur. Il n’oubliera pas la mort du Capitaine Max. Derrière ce visage froid, le jeune homme est devenu rancunier, d’avoir perdu trop de frères de la côte à cause de la marine. Derrière ce visage peu expressif, se cache un homme tout aussi avide que le Capitaine Samuel à se venger. Pour des raisons différentes, pour les blesser aussi fort qu’ils l’ont blessé, pour les voir supplier pour une vie inutile qu’il ne songerait pas un instant à épargner. Oui, aussi impassible que cruel… Mais qu’avec ses ennemis…

Derrière son calme, se cache un jeune homme affreusement curieux, il sait parfaitement que les fonds marins sont changeants et instables, il sait qu’il doit rafraîchir ses informations à ce sujet, optant parfois pour son bon sens plutôt que pour ce qu’il connait. Il est intuitif sur ce domaine, n’hésitant pas une seconde à changer son avis quand pourtant rien d’autres ne le forcerait à agir ainsi. D’aucuns le traiterait de tête brûlée, mais c’est surtout qu’il écoute les murmures de la Dame. Oh, il ne le dira jamais de vive voix, passer pour un fou, très peu pour lui. Mais il sent que la mer lui susurre certaines informations sans qu’il ne le comprenne. Il est juste intuitif et se fie à ce qu’il ressent quand il est à la barre.





Histoire
Son passé


Leowin est un gamin des mers. Depuis toujours, il a les souvenirs de la mer, plus ou moins calme, plus ou moins belle. Son enfance, il la passait sur terre et sur mer, sur le vieux rafiot de sa famille, héritage d’un lointain ancêtre dont il n’avait rien à faire. Mais il adorait écouter son père lui parler de la mer et de la navigation. Car sur ce petit rafiot, il fallait savoir tout faire, mais le gamin adorait ça. Et puis une tempête en pleine nuit, un bateau qui ne reviendra jamais à quai. A dix ans, Léowin apprend la cruauté de la mer, mais elle reste une dame qu’il affectionne malgré tout. Il est l’ainé, il a sa mère et ses cadets à aider voire nourrir et lui ne sait qu’une chose : naviguer. Il se débrouille comme il peut, avec les autres pêcheurs du coin, quand ils ont besoin d’aide sur mer ou à terre.

Lors de l’été suivant ses douze ans, Léo regarde presque étonné ce navire marchand qui cherche du monde, il le sait que ce n’est qu’un gamin, mais il sait aussi que par moment, n’être qu’un gamin est avantageux : plus léger, plus petit… Il prend le risque, il essaye, au pire, il ne risque qu’un refus, rien de plus dangereux. Mais non, ce fut une réponse positive qu’il eut. Il embarqua, pris la mer, partant pour des longs mois, en laissant ses sœurs les plus âgées aider leur mère et veiller sur les enfants. Il avait beau être jeune, il n’en était pas moins réfléchi et mûr. Si ses sœurs avaient été plus jeunes, il n’aurait pas pris la mer, pas pour de si long mois. Mais il l’a fait, sans remord. La paie était trop belle pour rester sur terre.

Il a dix-sept ans, il est un gamin curieux qui a pas mal navigué, qui a laissé trainer ses oreilles. Il est sur un navire marchand, encore loin de se douter que dans quelques heures, il verrait la mort, la douleur et la peur. Il sait bien qu’il existe des pirates, ces êtres sanguinaires et brutaux qui n’ont qu’un appât, le gain, mais ce ne sont que des histoires, en six ans de mer sur des navires marchands, il en à croiser bien peu, ce qui n’est pas pour lui déplaire. Le vieux navigateur, John, est relativement pessimiste si une attaque pirate devait avoir lieu. Peu sont de bons combattants, il n’y a que les quelques anciens de la marine qui se débrouille un peu mieux. C’est davantage des marins que des combattants. Mais toujours était-il qu’il avait une affection pour ce gamin qu’il avait vu grandir. Ce serait un bon marin et sa curiosité lui avait permis d’améliorer ses bases en navigation. S’il continuait sur cette voie, il finirait par devenir un bon navigateur.

En un an sur le Maraudeur, le jeune homme s’est lentement lié aux autres hommes d’équipage, sans pour autant rechercher quelqu’un pour remplacer John. Il l’aimait bien, ce vieil homme, dommage que la mer l’ait récupéré cette nuit-là, comme une grande part des autres hommes de son équipage. La tempête s’était levée sans qu’aucun homme ne l’ait prévu. Brutale, cruelle, il avait bien cru qu’il y resterait, comme tant d’autres… Mais il y avait échappé, restant agrippé à un vague bout de bois comme ultime espoir. Alors quand le maraudeur avait surgi quelques jours après, il n’avait pas refusé de rejoindre leur bord, même s’il devenait pirate. Il entend les murmures de soulagement de l’équipage du Maraudeur. Il les entend se ravir de rentrer « chez eux ». Mais lui ne connait pas encore l’île où ils débarquent quelques jours plus tard, entrainé par quelques membres d’équipage, il découvre avec amusement l’île, trainant par-ci, par-là. Une escale fréquente, mais que l’année passée n’a pas permise.

C’est un jeune homme de vingt-quatre ans qui gère la barre du navire, espérant que le vent leur soit favorable. Mais la Dame semble capricieuse et bouder ses faveurs, pour préférer le navire qui les poursuit. Il le sait, comme tous les membres d’équipage, le combat finira par se produire, mais pour l’instant, ils se concentrent tous sur l’instant présent, écoutant les ordres qui fusent. Mais ils savent tous qu’ils ont perdu trop d’hommes récemment pour tenir un combat, ils savent que le capitaine a raison d’opter pour le repli stratégique. Mais quand l’ordre fuse de se rapprocher de la côte, ils savent que le combat s’approche.

Un goût amer de victoire et de tristesse. Un combat rude, un équipage presque détruit avec quelques rares survivants. Ils sont tous plus ou moins blessés, quelques mourants encore, d’autres trop blessés et plus de médecin à bord. Il fait partie des morts. Tant bien que mal on soigne les blessures, on donne leur dernière rasade aux mourants. Et puis on se regarde, se demandant que faire. Jamais le navire ne saurait les reconduire en lieu sûr, la proximité de la côte est une échappatoire qu’ils peuvent utiliser. Alors en rafistolant les chaloupes, ils font des allez-retours entre le navire et la terre, vives, eaux, hommes, poudres et armes. La dernière chaloupe contient un quartier maitre en mauvais état qui a tenu à définitivement détruire le Maraudeur, une explosion survient quelques minutes plus tard, la sainte-barbe à sauter, le navire coulera, emportant les morts, dont une bonne partie des officiers.

Ils regardent étonnés le pavillon à l’horizon. On espère qu’on pourra sortir de cet enfer. Les maladies se sont enchainées, la dernière à emmener le quartier-maitre. Et ils perdent lentement tous espoir de retrouver un navire. On parlemente pour savoir quoi faire, les prudents optent pour rester sur le qui-vive, les plus lassés pour tenter le tout pour le tout. Entre mourir ici ou au bout d’une corde, le choix est vite fait. Et Léo les écoute, prenant vaguement part aux discussions, tout en surveillant celui qui gère les rênes depuis quelques jours. Un simple murmure les mets tous d’accord. C’est un navire pirate, rien que le pavillon et le nom les informe. Ils regagnent espoir, se motivent et espèrent qu’ils attireront l’œil de la vigie vers eux.

A vingt-neuf ans, Léowin est depuis presque cinq ans sur le Baron Noir. Malgré son caractère renfermé, il affectionnait beaucoup le Capitaine Max. Et le Capitaine Sam est pas trop mauvais capitaine. Il espère juste qu’il laissera un bout de vengeance à ses hommes. Eux aussi veulent la peau de ceux qui ont tué le Capitaine Max. Juste un bout…




Qui êtes
Vous...


    IMAGE

    Pseudo: Loth
    Age: 24
    Comment avez-vous trouvé le forum: Demande de partenariat sur un fow’ mort où je suis.
    Que pensez-vous du forum: Il a l’air pas mal, sauf la faute d’orthographe sur (dé)connexion qui m’ennuie un brin.
    Taux de présence sur le forum: Ca dépend des jours, du boulot, de mon état en rentrant, du taux de charge de mon week-end...



Revenir en haut Aller en bas
William Snow
Admin
avatar

Messages : 35
Réputation : 4537
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: Léowin Aldresten, Navigateur Baron Noir   Mer 16 Jan - 23:26

Une très bonne fiche. J'attends l'accord de ton capitaine s'il a le temps ^^ étant un peu absent ces temps ci.

Mais je t'autorise déjà à rp sur la box.

Et pour le Déconnexion... Je sais TwT personne ne l'avais encore remarqué jusqu'à présent et j'avais espoir que personne ne le remarque...
La raison est que j'ai pris des trucs tout fait étant une merde pour ce genre de chose XD ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Heggard

avatar

Messages : 8
Réputation : 4372
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Léowin Aldresten, Navigateur Baron Noir   Jeu 17 Jan - 21:31

Le capitaine Valide. Et il aime bien la fiche XD.
Il dit aussi qu'il laissera un bout de vengeance... Enfin s'il y pense XD.
*s'en va sur la pointe des pieds XD*
- Désolée encore pour mon absence non voulue T_T -
Revenir en haut Aller en bas
William Snow
Admin
avatar

Messages : 35
Réputation : 4537
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: Léowin Aldresten, Navigateur Baron Noir   Dim 20 Jan - 10:45

Te voilà donc validé ^^ désolé du temps de retard ♥ mais bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Léowin Aldresten, Navigateur Baron Noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Léowin Aldresten, Navigateur Baron Noir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edit Vert-champagne-noir et "Sable" (la soeur de Satin Taupe)- photos!
» Humour bien noir comme je l'aime !!!
» mes bebe chiot juste les deux petits noir a vendre
» TECHNIQUE POUR QUE LE CRAYON KHOL NOIR NE COULE PAS
» 1 bibliothèque noir a vendre $25.00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du Rhum et Des Hommes! (DESIGN EN COURS!) :: Administration de l'ile :: Présentation :: Présentation Validée.-
Sauter vers: